eam,epp ou man

Epp, eam ou man ?

Comme je l’ai expliqué ceci n’est que m’ont expérience personnelle que je décris, ce sujet est souvent tabou ou en tout cas on entend de tout le concernant et chacun à sa petite idée.

 

Jamais je ne pourrais conseiller à une personne non expérimentée d’acquérir un oiseau non sevré et de finir le nourrissage lui-même cette méthode comprend des risques.

 

Par contre je suis à 200% pour les EAM (élever à la main) , durant ses dernières années tous mes oiseaux son eam, mon premier perroquet que j’ai sevré c’était en 1996 (cela me rajeunis pas). Je me répète (normal pour un texte sur le perroquet) mais je vous conseille pas de sevrer vous-même votre coco si vous l’avez jamais fait mais par contre vous adressez à un éleveur sérieux et adopté votre bébé juste sevré.

 

J’entends beaucoup de choses par rapport à l’oiseau élever main, j’entends dire qu'a un certain moment notre petit monstre à plume va nous rejeter comme il le fait avec ses parents… c’est quand même drôle que sur tous les oiseaux que j’ai élevés je n’ai jamais eu un perroquet qui m’a rejeté… quand on lit les commentaires de certaines personnes sur les réseaux sociaux, ces personnes qui possèdent un gris du gabon dans une petite cage sombre, et qui parce qu'ils lisent les forums et autres sites internets concernant les perroquets ils pensent avoir la science infuse.

 

J’entends dire aussi que penser qu’un eam est plus proche de l’humain qu’un epp (élever par les parents) ou d’un man (manipulé au nid) est une idée fausse.

J’ai testé des sujets de chaque méthode et je n'ai jamais autant d’affection et de complicité qu’avec des oiseaux eam.

 

Maintenant n’oubliez pas qu’il faut bien choisir votre éleveur, car je ferais une dernière différence pour ses oiseaux eam, cette différence est entre l’oiseau élevé à la main ou celui nourris à la main. La différence ne vous parait peut .-être pas flagrante, pourtant elle est bien là !

 

Un éleveur qui nourris à la main se contentera de mettre la seringue, la sonde ou la cuillière dans la gorge de l’oiseau et nourrira tous ses bébés à la suite les uns des autres sans vraiment s’attarder. Par contre l’éleveur qui élève à la main prendra le temps avant, pendant, après les repas de s’occuper, de manipuler ses oisillons. C’est cela qui fait toute la différence pour un avenir prometteur de votre futur protégé.

 

L’oiseau EPP (élevé par les parents) sera un oiseau assez sauvage puisqu'il n’y a eu aucune interaction de l’humain dans le sevrage, tout étant confié aux parents qui savent très bien les gestes à poser, ce genre de perroquet fera de parfait sujet de reproduction mais très rarement un bon compagnon de jeux, même si avec beaucoup de patience et de persévérance vous y arriverez peut-être…

 

La nouvelle mode est l’oiseau MAN (manipulé au nid) ce qui a comme avantage que le sevrage est réalisé par les parents et que ses oiseaux non pas un problème d’identité contrairement au eam qui eux s’identifient à l’humain, l’oiseau man sait qu’il est un oiseau, reconnais ses congénères, c’est une belle alternative de l’élevage même si cette méthode est en train de perdre de son attirance, car de nombreux éleveurs ont rencontré des problèmes de rejet des bébés par leurs parents qui n’ont pas accepté cette manipulation au nid, et donc le nourrissage à la main est la solution quand les parents ne s’occupent plus de leurs bébés, de ce fait cette méthode est en perte de vitesse.

 

J’espère avoir été assez claire dans la distinction des différentes méthodes d’élevage, à vous de choisir la vôtre, pour ce qui concerne ce qui nous intéressent dans mes écrits c'est-à-dire le fait d’apprendre des tours à notre compagnon je ne peu que vous indiquez de vous diriger vers l’oiseau eam ou man.